22 novembre 2007

Chirac, enfin un justiciable comme les autres

    Il en aura fallu du temps à la justice, pour pouvoir enfin exercer ses prérogatives. Le cas Chirac aura poser de nombreux problèmes, le plus important étant celui de l'immunité présidentielle pour des faits antérieurs à son élection; Arnaud Montebourg aura bataillé, au sein du groupe socialiste, pour que la justice avance. Mais la Cour de cassation et le Conseil constitutionnel auront agi pour que la fonction présidentielle ne soit pas atteinte.    Alors, maintenant que le re-devenu citoyen Chirac est mis en... [Lire la suite]
Posté par Orberose à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2007

Le mépris de Dati

    Rachida Dati est une des ministres de Sarko Ier les plus actives. Plus active pour mettre en place les réformes de Sarko, mais aussi plus active dans le style provocateur!    En ce qui concerne les réformes, l'été fut propisce au vote plus ou moins en douce (le fait que, depuis 2002 et l'arrivée de la droite au pouvoir, les sessions parlementaires extraordinaires d'été soient devenues désormais annuelles, pendant la période où les gens prennent des vacances, n'aident pas à la confiance) de la loi sur la... [Lire la suite]
Posté par Orberose à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2007

Une loi pénitenciaire sans réelle avancée

    Une fois de plus, la volonté de "réformer" la France achoppe sur la méthode employée. C'est usant de le répéter une fois de plus, mais l'élaboration de loi pénitentiaire illustre parfaitement cette méthode: afin de leurrer les Français sur la volonté de dialogue du gouvernement Sarko, on organise des débats, sous la forme d'une commission ou d'un comité, qui doit rapidement fournir des pistes sur la réforme envisagée; mais les délais étant très court, cette commission n'a pas vraiment le temps de creuser tous... [Lire la suite]
Posté par Orberose à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2007

Le parquet plus efficace que la dépénalisation

    Sarko a des amis bienveillants, mieux placés que ses malveillants ennemis! Le Parquet de Nanterre fait partie des premiers.     Alors que, suite aux révélations du Canard enchaîné faisant état de conditions louches entourant l'acquisition d'un luxueux appartement à Neuilly, un particulier avait porté plainte; une enquête préliminaire avait été ouverte suite à cette plainte.     Alors que le Canard avait réussi à trouver des éléments compromettants, le parquet vient de classer l'affaire sans... [Lire la suite]
Posté par Orberose à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2007

Une commission floue sur les infractions financières

Alors que Sarko avait fait la promesse au Medef, fin août à leur université d'été, dalléger les responsabilités des pauvres patrons, Dati lance enfin une comission, histoire de savoir quand-même comment faire ça sans heurter les bonnes consciences. Bon, Sarko y était peut-être allé un peu fort en annonçant la dépénalisation; alors modérons! Mais sur quoi? Pour l'instant, il y a au moins une piste (c'est bien maigrelet...): revoir les modalités de prescription de l'infraction d'abus de bien social. Ben oui, ces maudits... [Lire la suite]
Posté par Orberose à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2007

L'attente impatiente de la dépénalisation de la délinquance financière

Il est dans le petit monde des grands patrons et des grands hommes politiques (même petits...) qui doivent attendre avec une impatience certaine la dépénalisation de ce champ pénal, et surtout d'en connaître les contours précis. En premier lieu, celui qui est à l'origine de cette "rupture", le petit agité himself! En effet, et le Canard enchaîné l'a révélé pendant la campagne, Sarko aimerait bien en finir rapidement avec cette histoire d'appartement lâché à prix d'ami, alors qu'il était encore maire de Neuilly. Car... [Lire la suite]
Posté par Orberose à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2007

Les patrons ne sont pas des délinquants (comme les autres)

C'était la première fois qu'un président de la République française se rendait aux universités dété du Medef, le syndicat patronal. Y avait-il un signe à détecter dans ce geste, cette présence? En s'en tenant à la lecture des quotidiens de gauche, Sarko n'avait annoncé que des mesurettes quand il avait annoncé présenter une vision, avec description des mesurettes en questions... mais sans vraiment d'analyse! Car, non seulement symboliquement , mais également pragmatiquement, Sarko était fier d'annoncer que les pauvres patrons ne... [Lire la suite]
Posté par Orberose à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]