26 novembre 2007

La Russie sur une voie de plus en plus dictatoriale

    Dans une semaine, se dérouleront en Russie des élections législatives. La liste Russie Unie sera vraisemblablement dirigée par ... Vladimir Poutine, l'actuel président; et cette liste sera clairement victorieuse!!! Car les opposants sont interdits d'expression médiatiques ou manifs!

    Ces législatives  ne présentent pas d'enjeu particulier; à la limite, la seule inconnuee, à l'heure actuelle, est la tête de liste: a priori, ce devrait être poutine, qui avait annoncé qu'il deviendrait le prochain Premier ministre, puisqu'il ne peut constitutionnellement pas se représenter aux présidentielles (max;: 2 mandats successifs). Cependant, comme le note le Nouvel obs, il est préférable d'envisager d'autres scénarios: le premier ministre est loin de détenir autant de pouvoirs que le président,; avoir un président fantoche n'est pas forcément la meilleure solution pour Poutine. D'autant qu'il existerait des failles dans la loi constitutionnelle russe!

    Il pourrait ainsi démissionner entre l'annonce de la date de la prochaine présidentielle et la publication de cette date au Journal officiel; cette démission de quelques semaines tiendrait lieu d'interruption, et le mandat suivant ne serait pas successif au précédent!!! dans le même ordre d'idée, un autre président que Poutine se ferait élire; au bout de quelques semaines, ce président démissionerait pour raison de santé, de nouvelles élections auraient lieu, et Poutine se ferait élire en commençant un nouveau mandat non successif!!!

    De telles manipulations linguistiques n'incitent guère à la confiance... en général, puisque Sarko n'a pas été gêné du tout par les pratiques de Poutine, lors de son voyage officiel en Russie, puisqu'il n'avait "aucune leçon à donner"!!! Cet exercice de génuflexion n'est pas du meilleur goût de Garry Kasparov, qui dénonce, samedi, la faiblesse de Sarko et des dirigeants européens devant cet empereur du XXiè siècle!

    Et samedi, cet opposant organisait une manif dans les rues de Moscou pour dénoncer le pouvoir oligarchique de Poutine; manif déclarée illégale, et Kasparov  a donc été embarqué par la police, dans un endroit secret, et retenu emprisonné pour 5 jours... Il ne fait vraiment pas bon être opposant en Russie: comme l'explique Libé, Kasparov, leader de l'Autre Russie et fédérateur des opposants, est interdit d'antenne sur les médias de masse, tout comme ses camarades! Il n'est pas étonnant que le parti l'Autre Russie et Kasparov ne soitent pas connus par la population russe, surtout quand ils sont seulement présentés comme "une opposition ténébreuse"!

    Le chemin emprunté par la Russie depuis que Poutine est à sa tête est dangereux, pour la population; mais ce danger grandissant, les responsables européens ont contribué à le laisser grandir. Il y a une sorte de décalage entre les intérêts commerciaux et diplomatiques, et les intérêts ô combien supérieurs des principes démocratqiues et des droits de l'homme. Sarko se trompe lorsqu'il parle de leçons! Il ne s'agit pas de faire la leçon, il s'agit de dire ce que l'on trouve acceptable ou pas, et de sanctionner si les limites sont franchies; le poids de la France n'étant certainement pas suffisant à ce niveau là, c'est à toute l'Europe d'avoir un langage et un comportement de vérité à l'égard de la Russie; ainsi qu'à l'égard de la Chine, où le petit agité a d'abord pensé aux intérêts commerciaux...

Posté par Orberose à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La Russie sur une voie de plus en plus dictatoriale

Nouveau commentaire