25 novembre 2007

L'impôt, instrument d'une politique de classe?

    L'omniprésident Sarko s'ennorgueillit de mener une politique pour tous les Francçais, à base d'équité et d'effort général de la population française. Simple affichage médiatique, dont les oppositions ne se font pas entendre, certainement par manque de place pour l'opposition dans les médias...

    En prenant quelques exemples à partir des impôts et des modifications apportées par la majorité godillote, il est flagrant que le coût de la protection sociale et des services publics est supporté par toute la population quand l'augmentation du pouvoir d'achat ne concerne que les plus aisés!

    Il y avait déjà eu le paquet fiscal cet été, faisant perdre environ 15 milliards d'euros à  l'Etat français, 15 milliards à se répartir entre les plus riches!!!

    Cet automne, le budget de la Sécu approuvé vendredi montre à quel point le déficit de la Sécu devra être payé par les malades, quand l'effort de ceux qui possèdent plus est plus que modeste. La Cour des comptes, à la rentrée, avait souligné que l'absence de taxation des stocks-option faisait perdre à la Sécu environ 3 milliards par an! Le petit agité, attentif, prend donc le taureau par les cornes: des cotisations sociales devront être prélevées sur les stocks-option, à hauteur de... 2.5%, c'est-à-dire un gain de... 250 milions par an. On est loin des 3 milliards espérés!!! Mais puisqu'on leur demande un effort, à ces braves gens, ils ne commenceront à payer qu'en... 2011!

    Dans le même temps, le seuil d'imposition des plues-values de cession des valeurs mobilières est remonté de 20 000 à 25 000 euros; par conséquent, les actionnaires auront moins à débourser: cela représente une perte pour l'Etat estimée à 15 millions d'euros, applicable immédiatement, sur les revenus de 2008... Quels motifs à ce relèvement? Apparemment aucun.

    Une cohérence claire se dégage donc: travailler plus pour enrichir les plus riches (je sais, c'est facile)! En tout cas, ça ressemble férocement à une politique de classe!

Posté par Orberose à 12:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur L'impôt, instrument d'une politique de classe?

Nouveau commentaire