16 octobre 2007

La répugnance jusqu'au bout: l'UMP a validé le test ADN

    Le test ADN et le front du refus qui s'est constitué n'en fini de provoquer des remous au sein de la majorité! La semaine dernière, c'est Fadela Amara qui se fait démontée pour avoir dit que les tests ADN étaient dégueulasses; aujourd'hui, c'est goulard, député UMP villepiniste (les pestiférés de l'UMP) qui se fait engueuler pour avoir participé au rassemblement anti-ADN de dimanche au Zénith de Paris! La liberté d'expression version Sarko-Lagardère, quoi...

    Cependant, il y a plus grave: la version "allégée" du texte sur l'immigration a été acceptée par la commission mixte paritaire, regroupant 7 députés et 7 sénateurs, commission qui se réunit lorsqu'un désaccord intervient sur un texte entre Assemblée nationale et Sénat. Certes, les sans-papiers pourront finalement bénéficier de l'hébergement d'urgence; certes, le délai de recours d'un demandeur d'asile est maintenu à un mois; mais le test ADN, plus encadré que dans la version votée à l'Assemblée nationale, est maintenu et reste répugnant, puisque même dans cette forme, il nie les organisations familiales autres que biologiques et maintient la suspiscion sur les immigrants!

    Le Parti socialiste envisage (évidemment) de déposer un recours devant le Conseil constitutionnel; les Bayrou et autres Goulard, bref toutes les personnes qui s'opposent à ce projet, ne devraient dans l'absolu pas hésiter à se joindre à ce recours: c'est la logique qui le commande, on ne peut s'opposer que partiellement à ce texte pour simplement faire entendre sa voix discordante; mais le courage n'est pas toujours au rendez-vous des grands actes politiques... et leur signature pas nécessaire pour valider le recours!!!

Posté par Orberose à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La répugnance jusqu'au bout: l'UMP a validé le test ADN

Nouveau commentaire