16 mai 2007

La droite recrute dans les prisons dorées

A droite, les casseroles, on connaît bien: de Balkany à Michel Noir en passant par Juppé, sans oublier l'ancien protégé de l'Elysée Chirac!
Mais avoir des casseroles n'empêche pas de faire de la popote politico-électorale: Balkany a réussi a retrouvé "sa" mairie, Juppé la sienne à Bordeaux, etc.

Mais les casseroles, ça traîne énormément, et Juppé se retrouve à nouveau à l'orée d'une "tourmente" judiciaire, entendu ces derniers jours, en tant que témoin, sur les emplois fictifs de la Mairie de Paris (tenue à l'époque par le grand Chirac). En pleine composition du gouvernement Fillon Ier. Auquel Juppé devrait normalement participer, en tant que ministre d'un grand ministère environnemental fourre-tout.

Faire du neuf avec du vieux, de la rupture en continuité, et avec de la casserole plein partout, c'est le défi de ce 1er gouvernement de l'ère Sarko. Que des vieux de la vieille, fin connaisseur de grandes manifestations pour les avoir provoquées, tel que Juppé se retrouve à nouveau aux commandes, rien d'étonnant ni de nouveau, les socialistes connaissent aussi. Mais si jamais Juppé était de nouveau mis en examen, espérons que cette vieille nouvelle droite respectera la justice, et la règle non écrite qu'un ministre mis en examen démissionne; mais vu le peu de cas que Sarko fait de la justice et des règles qui le gênent...

Posté par Orberose à 15:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur La droite recrute dans les prisons dorées

    Droite - Gauche...

    Que de similitudes entre la droite chiraquienne et la gauche socialo-mitterrandienne !!!

    Posté par Tex, 16 octobre 2007 à 22:43 | | Répondre
Nouveau commentaire